SNCF

SNCF porte une responsabilité sociétale étendue. Entreprise publique, présente sur tout le territoire, elle assure en France un service de mobilité. Cela implique de considérer les voyageurs aussi comme des citoyens et suppose que SNCF reste attentive à la société.

Voici près de dix ans que SNCF mène des actions contre la grande pauvreté avec les partenaires locaux, les associations spécialisées dans l’inclusion sociale et les pouvoirs publics. La plupart de ces actions sont placées sous le signe d’une communauté d’intérêts SNCF et collectivités publiques. Aussi, SNCF reste attentive à toutes les initiatives associatives avec lesquelles elle peut conclure un partenariat en faveur du « bien vivre ensemble » et apporter son soutien financier.

Dans le cadre de TAPAJ, SNCF soutient naturellement ces dispositifs innovants et ambitieux. Surtout lorsqu’ils s’insèrent dans une démarche globale en faveur des personnes en grande errance, depuis la mise à disposition de solutions d’hébergements adaptées telles que PRO DOMO jusqu’à la proposition de missions rémunérées comme TAPAJ.

SNCF propose donc des missions de nettoyage ou d’entretien d’espaces verts, de zones de stationnement. Un contrat de partenariat est signé entre le CEID et SNCF pour des missions ponctuelles ou annualisées. A ce stade, les missions réalisées ont toujours donné entière satisfaction aux donneurs d’ordre SNCF.

Le dispositif TAPAJ complète les démarches portées par SNCF sur le plan de l’errance dans les gares car il constitue un tremplin pour ces jeunes. Il n’est pas rare au fil des chantiers de découvrir de nouveaux visages car des jeunes des précédents chantiers sont partis en formation ou ont intégré un chantier d’insertion…

Innovante et précurseur sur la mise en œuvre de ce dispositif, la région SNCF Aquitaine Poitou-Charentes s’est naturellement positionnée en tant que région référente sur le déploiement de TAPAJ dans ses emprises. Ce déploiement s’organise autour d’un dossier de présentation du dispositif, d’un procédé d’organisation de mise en œuvre, de conventions internes. À travers les réunions nationales, le concept TAPAJ a été porté à la connaissance de tous les acteurs de l’engagement sociétal en charge de l’errance en gare.

À ce jour, mes homologues mettent en œuvre TAPAJ dans les grandes gares de leur région respective : PACA, Alsace, Ile-de-France… En Aquitaine, des échanges ont eu lieu pour déployer ce dispositif en gare de Pau. TAPAJ devient désormais une réponse supplémentaire parmi les solutions de prise en charge de la grande précarité dans les gares et leurs abords.

La contribution SNCF se mesure aussi par l’opportunité donnée aux jeunes de se former et de se réinsérer. SNCF Aquitaine Poitou-Charentes met tout en œuvre pour réussir cette réinsertion.

 

Nos Entreprises partenaires

sncf
Mairie de Bordeaux
Auchan Mériadeck
La Fondation Orange